Accueil

Les spectacles

Calypso : la création

Calypso

Le spectacle

Après des millénaires seule sur son île, Calypso raconte son histoire. D’abord otage pendant la grande guerre qui a opposé le nouveau Roi des dieux à Cannibale, elle est bannie pour avoir usé de sa liberté à peine retrouvée. Précipitée sur un caillou pelé, balayé par le vent, elle ne se laisse pas abattre et décide de transformer sa nouvelle prison en un lieu propice à la vie.

Un texte proposé par Pierre-Yves Meyer et Caroline Bertran-Hours

Le Trailer

Le théâtre

Le travail de mise en scène et de direction d’actrices de Caroline Bertran-Hours interroge l’adresse : A qui parle t-on ? Quel rapport instaurer avec le public ? Quel rôle lui donner selon les situations ?
Il explore aussi les façons dont circule la parole : Et si toutes les filles au plateau étaient de possibles Calypso ? Qu’est-ce que cela raconterait ?
Comment manifester la complexité des enjeux de pouvoir et ses ambiguïtés ? Comment émerge et se déploie concrètement une identité ?

Et tant d’autres questions qui animent la recherche avec les comédiennes et le dialogue :
Avec le texte, pour retravailler parfois l’écriture au plateau.
Avec la scénographe, dont les propositions plastiques influencent le cours du jeu, et qui invente aussi à l’écoute du travail de mise en scène.
Avec les musicien.ne.s dont la présence fait tout autant théâtre que musique.

previous arrow
next arrow
PlayPause
Slider

La musique

Les compositions de Pierre-Yves Meyer, ponctuellement assisté par Matthieu Béramis, invitent au voyage. Elles abolissent les frontières physiques de l’espace et du temps, invitant le spectateur à passer du baroque au contemporain, du traditionnel grec ou turc à l’électro, de la chanson française à la musique instrumentale.
Merveilleusement servie par un effectif instrumental et vocal à géométrie variable grâce aux compétences multiples des musicien.ne.s et des comédiennes, la musique de Calypso est tiraillée entre une dimension violente, percussive, et une inspiration mélodique, à l’image de l’héroïne, aux prises entre un pouvoir qui l’opprime et le jaillissement de son chant intérieur.

previous arrow
next arrow
PlayPause
Slider

Les Arts Visuels

Un cimetière où flottent des os. Quelques mines, à moins que ce ne soient des planètes. La mer, tout autour. Un jardin renversé, tombé du ciel, qui donne la vie là où la mort régnait. Un nuage de passage.
Les créations visuelles de Gözde Robin travaillent les tensions entre éléments organiques et inorganiques, pour produire des objets qui semblent chercher leur place dans le temps et l’espace. En évolution permanente tout au long du spectacle, elles invitent le spectateur à considérer chaque fragment de ce monde où le passé, le présent et le futur ne cessent de se mêler.

L’équipe de Calypso

Pierre-Yves Meyer

Porteur de projet, co-auteur, compositeur et violoncelliste

A infusé dans la musique et la mythologie. Aime le spectacle vivant. Travaille le jour. Travaille la nuit. Boit beaucoup de café.

Caroline Bertran-Hours

Mise en scène et co-écriture

L'essentiel. Toujours.

Gözde Robin

Artiste visuelle

Peint sur bois. Peint sur l'eau. Sculpte principalement à partir de matériaux naturels. Adore le bleu, l'odeur de la forêt et la lumière du feu.

Aurore Lavidalie

Comédienne

Aime les histoires, en lire et en raconter ! Préfère les tragédies au comédies ! Murmure au courant des rivières, erre dans les montagnes été comme hiver et croit aux esprits.

Lucile Vérité

Comédienne et harpiste

A plus d'une corde à son arc. Mais on aurait tort de confondre notre Athéna avec Artémis !

Lucille Régnier

Comédienne

Vibre pour le théâtre musical. Creuse quotidiennement la question de la violence féminine. Aimerait chanter sur scène comme elle chante dans sa salle de bain.

Amandine Bontemps

Chanteuse

Aime mêler les arts, les styles, les époques, les cultures, les gens, le salé et le sucré etc. Quand elle chante elle est heureuse, elle adore aller en Angleterre et faire le dinosaure aussi.

Camille Suffran

Violoniste, percussionniste et chanteuse

Jongle de son violon aux percussions. Chante sans peur et sans reproches. Aime regarder la mer. Yakamoz.

Coline Lemarchand

Flûtiste et chanteuse

Chocolat noir addicte. Chanteuse d'opéra sous la douche hors paire. A grandi dans la forêt. Ne saurait vivre sans la musique et la danse. Flûte comme un rossignol. Aime partager la scène avec des amis.

Damien Drouin

Création Lumière

Aime les bananes. Sème la bonne humeur.

Matthieu Béramis

Regard musical et co-composition ponctuelle

Clair. Jamais obscur. Sinon, c'est qu'il faut encore l'écouter.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Crédits photos : Sébastien Terrié

Qui sommes-nous ?

Nous cherchons, dans nos écritures, dans notre travail au plateau, dans nos répétitions et dans nos ateliers, à produire un langage auquel chacun.e, dans les cloisons de sa discipline, ne peut accéder.
Bien sûr, cela suppose que chacun.e de nous puisse découvrir et éprouver la singularité du langage de l’autre. Pour se libérer des tropismes de nos disciplines respectives. Pour rencontrer l’autre, plutôt que de l’écraser ou de le servir. Tel est le coeur de nos projets de création, qui puisent dans l’horizontalité et la rencontre entre les arts une source de diversité des points de vue et des questionnements, au service de l’émancipation de chacun.e.

Au-delà de cette recherche artistique, la représentation de la femme et la valorisation de son héritage artistique sont au coeur de nos préoccupations. En nous emparant de faits historiques et de textes mythologiques, nous questionnons le présent et les modèles inflexibles de notre patrimoine culturel. Théâtre, musique, danse et arts visuels viennent dévoiler des paroles indicibles ou occultées, au fil de nos spectacles. Ils participent ainsi, nous en sommes convaincu.e.s, à l’évolution des mentalités sur la question de l’égalité femmes/hommes.

Bord de scène – 16 mai 2019
Casino-théâtre d’Ax-Les-Thermes

Enfin, que ce soit autour de tables rondes, de bords de scène ou avec les ateliers que nous menons en milieu scolaire, nos actions de médiation culturelle nous permettent de prolonger la rencontre avec nos publics et de les sensibiliser à notre démarche, tout en nous nourrissant de ces échanges pour faire évoluer nos créations.

La compagnie Alkinoos s’est constituée en une structure associative à but non lucratif (loi 1901) à l’initiative de Pierre-Yves Meyer, compositeur et violoncelliste, en octobre 2016. Elle est présidée par Maria Barthélémy, artiste plasticienne. Selon les projets, diverses équipes artistiques sont mobilisées, comme vous pourrez le voir dans les pages dédiées à la découverte des spectacles de la compagnie, mais tou.te.s partagent ce même projet de rencontre entre les arts, de questionnement sur la liberté et sur la place des femmes dans notre société.